Avec son détecteur de métaux, il découvre une pièce d’or valant près de 500 000 €

Au Royaume-Uni, un homme a récemment découvert un écu d’or du roi Henri III d’Angleterre datant de 1257. Une pièce extrêmement précieuse, puisqu’elle pourrait être vendue aux enchères le 22 janvier 2022 pour 400 000 livres sterling, soit 478 000 €.

À Hemyock dans le Devon, au sud-ouest du Royaume-Uni, un homme a récemment découvert à l’aide d’un détecteur de métaux un précieux trésor : un écu du roi Henri III d’Angleterre datant de 1257. Une pièce d’or extrêmement précieuse, puisque selon la chaîne de télévision américaine CNN, l’objet qui doit être mis aux enchères le 22 janvier 2022 pourrait être vendu 400 000 livres sterling soit 478 000 €.



Seulement huit pièces dans le monde

Un prix très élevé car les spécialistes estiment que cette pièce de monnaie en or est l’une des toutes premières fabriquées outre-Manche. Surnommé le « sou d’or d’Henri III », l’objet a été repéré sur une exploitation agricole.

C’est en postant sa trouvaille sur Facebook que le chercheur de trésor amateur, qui a tenu à rester anonyme, a attiré l’attention. Gregory Edmund, numismate (collectionneur de monnaies anciennes) travaillant dans la société de vente aux enchères Spink & Son, a rapidement reconnu la pièce. « C’était l’un de ses premiers jours de prospection depuis dix ans et il n’arrivait manifestement pas à croire à sa découverte », raconte Gregory Edmund à CNN.

À quoi ressemble cette pièce ? Sur sa face ronde, de 2,5 centimètres de diamètre, on peut voir l’ancien roi anglais assis sur un trône orné, tenant un globe et un sceptre, deux des plus importants symboles de la royauté au Moyen-Âge. La pièce a été fabriquée par « William de Gloucester à partir d’or importé d’Afrique du Nord », souligne le journal britannique The Daily Mail .

Bientôt vendu aux enchères

Outre son caractère très ancien, ce bout d’histoire exceptionnel trouve sa très haute valeur dans sa rareté. « C’est l’une des huit seules pièces de monnaie de ce type connues, dont beaucoup se trouvent dans des musées à travers le monde », précise CNN. Au Royaume-Uni, toute personne découvrant un tel trésor peut le garder. Le chercheur a quant à lui décider de vendre sa trouvaille, qui sera donc mise aux enchères le 22 janvier 2022.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.