Les pièces numismatiques

Les pièces de monnaie de collection ne recherchent pas la rentabilité : elles sont d’abord sélectionnées pour leur rareté et leur ancienneté. Cela dit, comme les pièces d’investissement, elles peuvent se révéler être un bon placement.

Pièces de collection et pièces anciennes

Les pièces de collection (on parle de pièces « numismatiques »), ce sont avant tout des pièces anciennes. Du moins, d’après la loi, puisque nombreuses sont les personnes à collectionner les pièces de monnaie d’or et d’argent par goût personnel.
Pour être précis, les pièces de collection au sens légal, ce sont les pièces frappées avant 1800. Sur ce point, elles sont l’exact contraire des pièces d’or d’investissement, qui sont des pièces frappées après 1800. Noter qu’une pièce frappée après 1800 est considérée « numismatique »si la prime dépasse 80% de la valeur en or.
Cela dit, au-delà de la stricte définition légale, les collectionneurs considèrent d’autres aspects aux pièces. Après tout, un Krugerrand de 2016, lorsqu’il prend place au milieu des précédentes éditions, ne devient-il pas une pièce de collection ? A l’inverse, les éditions spéciales (comme les pièces commémoratives, par exemple) produites de temps à autre et en tirages importants en sont-elles ? Chacun est juge.

Les pièces de collection, un placement pour les connaisseurs

Frappée avec soin et de conception novatrice, une pièce de collection constitue une œuvre d’art comparable à un tableau reproduit en tirage limité. Cela dit, il est préférable d’éviter d’y placer une part importante de son épargne, particulièrement si l’on débute sur l’or d’investissement. Pourquoi ? D’abord parce que la volonté première des pièces de collection n’est pas de générer une plus-value. Comme souligné, ce sont des pièces que l’on conserve pour leur côté historique ou culturel. D’ailleurs, il est bon de rappeler que la numismatique est l’étude des monnaies : c’est le domaine des historiens. Ainsi, et au risque de faire une lapalissade, les pièces de collection sont avant tout des pièces intéressants les collectionneurs et les passionnés d’Histoire.

D’ailleurs, la valeur des pièces numismatiques n’est pas déterminée de la même manière que les pièces d’investissement. Les prix des pièces d’or d’investissement dépendent avant tout du cours de l’or, du poids, mais aussi en partie la prime de la pièce. Mais dans le cas d’une pièce de collection, le prix dépend du cours, mais en grande partie de la rareté de l’objet. Réalisée dans de petits tirages, une production verra alors son prix être décuplé.
Pour un investisseur débutant, cette situation n’est pas idéale, parce qu’il paiera beaucoup plus chère une pièce par rapport à sa valeur en or. Sur certaines de ces pièces, la prime peut être très élevée.. Pour un premier achat, il vaut mieux se tourner vers des pièces d’investissement.

D’un point de vue fiscal, les pièces de collection étant clairement identifiées, elles sont exonérées de la taxe sur les plus-values, à condition que le montant de la transaction n’excède pas 5 000 euros. La taxe forfaitaire est appliquée si la vente a lieu dans l’Union Européenne.

La valeur d’une pièce numismatique est conditionnée à d’autres facteurs, notamment son état de conservation. Il est ainsi recommandé de faire sceller ses pièces pour prévenir leur usure.

Le cas des pièces fautées

Il faut enfin souligner le cas des pièces fautées. Leur nom est suffisamment évocateur : ce sont des pièces comportant un défaut bien visible. Ces défauts peuvent être de tout ordre : avers et envers identiques, frappe excentrée, défaut sur le flan, etc.

Ces pièces intéressent fortement les collectionneurs, même si elles ne sont pas des pièces de collection au sens légal. En effet, ce sont bien souvent des pièces uniques, dont les prix peuvent s’envoler. Cela rappelle d’ailleurs l’une des pièces les plus chères au monde, le Brasher Doubloon « EB on Breast » de 1787. Produites en sept exemplaires, l’« EB on Breast » est le seul où les initiales sont présentes sur la poitrine de l’animal, et non sur les ailes.
Ceci étant, il faut prendre garde aux pièces en euro fautées. Ce marché particulier est le milieu des faussaires et des vendeurs peu scrupuleux.