Krugerrand 2018

Le Krugerrand est connu pour être la première pièce d’investissement d’une once d’or émise dans le monde. C’est un ajout indispensable à n’importe quel portefeuille ou collection.

La première pièce d’investissement au monde

Le nom de cette pièce d’or sud africaine vient de la fusion du nom du président Paul Kruger et de la monnaie Sud Africaine « Le Rand », lui-même issu du mot afrikaans Witwatersrand (« la crête des eaux blanches »), le massif où la plupart des gisements d’or sud-africains ont été découverts.

Lancé le 3 juillet 1967 par la South African Mint afin de favoriser la détention privée d’or auprès des petits épargnants, le Krugerrand fut la première pièce à contenir une once troy d’or. À la fin des années 1960, l’Afrique du Sud représentait 75 % de la production d’or des pays occidentaux, et la promotion de l’or était vitale pour la soutenir.

La commercialisation du Krugerrand a été initialement effectuée par une filiale de la South African Mint nommée International Gold Corporation (Intergold), qui s’est lancée dans une vaste (et coûteuse) campagne de marketing afin de faire de la Krugerrand un nom connu à l’international.

La pièce connu un vif succès aux Etats-Unis, au début des années 70, à une époque où la détention privée d’or sous forme de lingot était interdite au grand public. Détenir des pièces d’or étrangères était cependant autorisé, mais leurs prix étaient toujours plus élevés que l’or qu’elles contenaient. Le Krugerrand, qui valait son poids en or, était alors une excellente alternative pour les investisseurs américains.

Les ventes de Krugerrand ont atteint leur apogée en 1978, avec plus de 6 millions d’onces vendues. On estime qu’à cette époque, le Krugerrand représentait 90 % du marché mondial des pièces d’or. En 1980, en réponse à une demande accrue, des pièces de ½ oz, ¼oz et de 1/10 once furent émises.

En 1985, les États-Unis ont imposé des sanctions contre l’Afrique du Sud, ce qui a eu un impact négatif sur la demande de Krugerrands. Ces sanctions ont été levées en 1991, après que le gouvernement sud-africain de l’époque se soit engagé à démanteler l’apartheid.

La demande pour de nouvelles Krugerrands n’est cependant pas réapparu du jour au lendemain, car il y avait encore une offre importante de Krugerrands déjà frappés aux États-Unis et en Europe. Le Krugerrand est passé de l’une des pièces d’or les moins demandées en 2000-2005, à la plus demandée en 2016, devant les Maple Leaf canadiennes, les Eagles américaines et autres Australian Nuggets. Rand Refinery attribue ce retour au premier plan à la résilience de la marque, à l’intégrité de la pièce et à la stabilité de sa valeur en période de turbulences.

En 2017, le Krugerrand a fêté son cinquantième anniversaire.

Une valeur directement liée au cours de l’or

Le Kruggerand a cours légal depuis 1967, mais contrairement aux autres pièces, il n’a pas de valeur faciale. Le Kruggerrand représente exactement une once d’or fin, sa valeur est donc directement liée au cours de l’or.

Les dimensions, la pureté et le design de la pièce sont restés inchangés depuis sa première frappe.

L’avers est à l’effigie de Paul Kruger, ancien président de la République Sud-Africaine (de 1883 à 1902) et véritable icône de l’histoire afrikaner pour son rôle dans l’indépendance du Transvaal en 1884. De part et d’autre du motif sont gravés les inscriptions « SUID AFRIKA » et « SOUTH AFRIKA ».

Le verso représente un springbok, l’antilope symbole de l’Afrique du Sud, réalisé par le célèbre sculpteur Coert Steynberg, avec le mot « KRUGERRAND » au-dessus. On peut également lire également les mentions « FINE GOLD », « 1 OZ », « FYNGOUD ».

Le Krugerrand est frappé en or 22 carats (or pur à 91.67%), afin de s’assurer qu’il soit durable et ne s’endommage pas facilement.

La Monnaie sud-africaine produit également des Krugerrands « belle épreuve » en quantités limitées, destinés à la collection. Leur prix n’est pas uniquement lié au cours de l’or, contrairement à la pièce d’investissement. On les distingue au nombre de canelures sur la tranche de la pièce: 180 pour le Kruggerand « bullion », 220 pour le Krugerrand « proof ».


Caractéristiques :




Produits Similaires :





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *